La photo, lorsqu'elle s'attache ˆ rendre les regards et les corps dans leur nuditŽ, se met en qute d'impossible.

Derriere les masques, il y a encore les masques, la traque est incertaine et les images ŽgrainŽes ne lvent pas tous les voiles.

Mais c'est dans cette inachvement que commence l'invitation au voyage, celle du regard, le notre, le votre.

La photo exposŽe n'est plus que la propriŽtŽ de celui qui la regarde, de ses fantasmes, de ses peurs, de son histoire, au final la photo est l'alchimie individuelle de la lumire et de l'Žmotion o ce qui est donnŽ ˆ voir n'est jamais la copie exacte de ce qui est vu et ressenti.

Bon voyage au fil de nos images ...

Olivier et BŽatrice

Photographes

Paris 2001